Tableau comparatif entre le Kindle et le Kobo by Fnac

Mise à jour: Nous avons aussi un comparatif entre le Kindle Touch, le Kindle Touch 3G et le Kobo by Fnac

Avec la sortie du Kobo by Fnac, le Kindle d’Amazon trouve enfin un concurrent à sa hauteur. Pour vous décider entre les deux liseuses électroniques phares du marché français, consultez ce tableau qui compare leurs principales caractéristiques.

Modèles

Kindle

Kobo by Fnac
Taille166 x114x 8.7 mm
165x114x10 mm
Taille de l'écran15 cm (diagonale, 6 pouces)15 cm (diagonale, 6 pouces)
Type d'écranE Ink PearlE Ink Pearl
Ecran tactile
NonOui
Affichage portrait et paysage
Oui
Non
Connexion Wi-Fi
Oui
Oui
Couverture 3G
Non
Non
Durée de charge
1 mois
1 mois
Capacité de stockage
1.400 livres (2 Go dont 1,25 Go disponible pour les contenus de l'utilisateur)
1.000 livres (2 Go dont 1 Go disponible pour le stockage)
Formats pris en charge
Kindle (AZW), TXT, PDF, MOBI non protégé, PRC natif ; HTML, DOC, JPEG, GIF, PNG, BMP converti
EPub, PDF, MOBI, TXT, HTML et RTF ; formats images : JPEG, GIF, PNG, BMP et TIFF ; formats Bandes Dessinées : CBZ et CBR
Poids
170 g
185 g
Garantie
Garantie 1 an
Garantie 1 an
Stockage supplémentaire
Stockage illimité dans le cloud pour les ouvrages achetés sur Amazon
Emplacement pour carte mémoire Micro-SD (32 Go max)
Extrait gratuit des ebooks
Oui
Non
Catalogue français
54.000 titres
200.000 titres
Prix99 euros
99,90 euros

21 réflexions au sujet de « Tableau comparatif entre le Kindle et le Kobo by Fnac »

  1. Le JDK Auteur de l’article

    J’ai décidé de ne pas mettre les formats CBZ et CBR car Amazon ne les liste pas dans les formats supportés par le Kindle. Cela dit vous avez raison on peut ouvrir ces fichiers. Il n’en reste pas moins qu’en faisant l’essai de ces formats, l’affichage sur mon Kindle n’était pas parfait (problème de chargement et d’alignement des pages).

    Répondre
    1. Eric D.

      Oui, en même temps les PDF ne sont pas adaptés à grand chose sur les liseuses 6″, ni en portrait ni en paysage. Sauf à ce qu’ils soient prévus pile pour ce format (je n’en ai pas vu), la lecture PDF sera un accessoire en cas de besoin ponctuel, rien de plus.

      Pour le reste, je doute que vous utilisiez vraiment le mode paysage sur cette taille d’écran.

      Répondre
      1. mathpat

        Pas d’accord. Je suis mathématicien, et j’ai chargé de (gros) livres de maths ( exemple, pour situer, un sur les C*-algèbres et la théorie K… ce n’est pas des maths de lycée) en pdf sur ma k4, que je lis en paysage. ça passe très bien. J’aurais acheté le machin FNAC, j’aurais perdu mon argent.

        Répondre
  2. christian

    Si j’achete le Kindle (Touch) aux US, est-ce que je suis limité au dictionnaire américain ou est-ce qu’il est possible de basculer sur un dico français (intégré) ?
    200,000 titres français pour le Kobo ça laisse rêveur… Comparé au Kindle Touch, on en pense quoi chez JDK? Merci !

    Répondre
      1. eryza

        Je suis pour ma part intéressée par le kindle keyboard, savez vous si son utilisation en France et en français est altérée par le fait qu’il s’agisse d’un produit américain?

        Répondre
        1. Le Journal du Kindle Auteur de l’article

          Je possède le Kindle Keyboard et pour la lecture de livres en français, il n’y a pas de problème. Tout s’affiche bien (accents, caractères spéciaux). Pour les allergiques à l’anglais, il faut toute fois signaler qu’il n’y a pas d’option pour passer l’interface en français. Celle ci est en anglais et le clavier est de type QWERTY et non AZERTY comme en France.

          Répondre
  3. JLT

    Puis-je commander un e-book sur la FNAC et le lire sur mon kindle ?
    Inversement, puis-je lire un e-book Kindle commandé sur Amazon et le lire sur le kobo ?

    Répondre
    1. michel v

      A priori non aux deux questions : Amazon vendrait du AZW, la Fnac de l’ePub, les deux bardés de DRM.

      (Par contre, il est possible d’enlever les DRM de chaque format, et de convertir l’un en l’autre avec Calibre.)

      Répondre
  4. DaTongue

    Bonsoir et merci pour ce récap qui tombe à pic avant les fêtes de Noël ;-)
    De mon côté ca sera Kobo ! Mais je me pose 2 questions :

    1/ Est-ce normal que la plupart des livres numériques soient plus chers que les livres papiers, alors qu’ils sont déjà sortis en poche ? Je prends par exemple tous les Stephen King et le premier est à 10€ minimum : http://www.kobobooks.fr/search/search.html?q=stephen+king&t=all&f=keyword&p=1&s=priceasc&g=both&l=fr

    2/ Mon oncle a déjà un Kobo depuis quelques mois. est-il possible via la carte Micro-SD ou le Wi-Fi de s’échanger des livres ? En extrapolant, est-il possible de trouver des communautés d’échanges d’epub ? Un peu comme des bibliothèques qui prêtent à leurs membres ?

    Merci d’avance pour vos conseils avisés !

    Répondre
    1. Eric D.

      1/ « normal » non. Mais ce n’est pas une erreur. C’est une conséquence des politiques numériques des éditeurs. Aucun détaillant (que ce soit Fnac/Kobo, Amazon ou d’autres) n’y changera rien.

      Pour la petite histoire le prix numérique est déterminé en fonction d’un rabais sur le prix du livre grand format. Le poche aussi. Non seulement les rabais peuvent être incohérents, mais jusqu’au début d’année le poche sera à 5.5% de TVA alors que le numérique sera à 19.6%. Au final ça fait sur certains éditeurs des poches moins chers que des numériques.

      C’est stupide, tout le monde le sait. On espère tous que les éditeurs changeront ça, et je suis convaincu qu’ils finiront par le faire, mais il faut leur laisser un peu de temps.

      2/ Il y a plusieurs réponses :

      - La plupart des livres sont sous DRM. Oubliez la possibilité de les prêter à vos proches, ou même à votre famille.

      Certains livres sont toutefois sans DRM (et pensez à en remercier les éditeurs concernés). Là oui, techniquement vous pouvez utiliser votre livre sur la liseuse de votre oncle et inversement. Ca c’est le côté technique (les côtés légaux et moraux sont trop complexes à aborder en commentaire)

      - Les communautés d’échanges sont illégales, en papier comme en numérique. Une bibliothèque paye des taxes spécifiques à son activité, et a des contraintes particulière.

      On peut considérer qu’à petite échelle si c’est pour échanger 50 livres entre collègues ou dans une association ça peut encore passer, mais bien évidemment c’est inenvisageable en numérique puisque le livre ne se prête pas, il se copie. Ca reviendrait ni plus ni moins qu’à un piratage de masse et aurait simplement pour effet de rendre gratuits tous les livres (ce qui bien évidemment posera problème aux auteurs comme aux éditeurs).

      Répondre
  5. McFly

    Bonjour et merci pour ce tableau qui m’a bien éclairé.
    Je me demandais seulement si vous pouviez m’aider sur une petite chose!

    Les deux liseuses semblent avoir le même écran, mais un des grands arguments de vente d’Amazon est la possibilité de lire même au soleil. Est ce que l’écran du Kobo le permet aussi ?

    Merci d’avance!

    Répondre
    1. eryza

      en effet il s’agit du même type d’écran et de la même technologie E ink donc les deux appareils partagent cette même propriété ;)

      Répondre
  6. turries Joëlle

    l’écran du Kobo est très agréable et non fatigant pour l’oeil de par sa luminosité ,en est il de meme pour le Kindle?

    un vendeur FNAC m’a affirmé qu’on pourra bientot avoir des magasines sur le kobo ,mais s’il ne donne ni portrait ni paysage comme cela sera t’il possible?

    Répondre
  7. dumoulin

    J’ai un kobo depuis noël et je suis un peu déçu.Ca marche mal! Il a fallut un premier échange, le premier appareil c’est complètement planté et le second ne charge pas complètement les livres, uniquement la couverture!
    De plus les nouveautés sont principalement en langue anglaise et le dictionnaire est anglais!
    On a l’impression que c’est vraiment un truc qui a été adapté à la » va vite » pour le mettre en vente à noël!

    Répondre
  8. 1ded6

    Bonjour,

    Le point uqi me semble le plus important est le catalogue. D’où sortent ces chiffres si dissemblables ? Comment les avez-vous obtenus ? Chiffres des constructeurs ?

    Répondre
    1. Le Journal du Kindle Auteur de l’article

      Ce sont les chiffres communiqués par Amazon et la FNAC à l’occasion du lancement des appareils.

      Répondre
  9. alucardo

    j’ai des bugs lors de la lecture des fichiers PDF: quand je zoom je n’arrive pas à lire les bordures de la page sur mon kobo by fnac, comme si la page est coupé, est ce normal?
    ensuite, comment lire les scan mangas, en plus du fait que la page est coupé quand je zoom sur les bords, je ne peu pas passer d’une page jpeg vers une autre sans retourné au menu principale ( chaque page est considéré comme un livre apparentière )???

    Répondre

Laisser un commentaire