Archives pour la catégorie Edition

Les auteurs qui utilisent l’interface Blurb pourront à présent publier leur ouvrage en version numérique ou imprimé à partir d’un seul fichier, le convertir sur le Kindle d’Amazon, le vendre sur Blurb.fr et via le nouveau réseau Ingram disponible sur plus de 39 000 points de vente en magasins et en boutique online.

Blurb diversifie ses formats d’impression (Actualitté)

QuarkXpress ajoute l’export Kindle

La mise à jour 9.3 du logiciel de PAO QuarkXpress introduit l’export de contenu numérique au format Amazon Kindle. Cette mise à jour est disponible gratuitement pour les utilisateurs de QuarkXpress.

Cet ajout vient compléter la large gamme de plate-formes supportées par QuarkXpress qui prend aussi en charge des exports au format ePub ou spécialisés pour le Print, le Web ou encore l’iPad.

Image: capture d’écran du site de l’éditeur Quark
Via Yeah Kindle

Faites signer votre Kindle au Salon du Livre !

Le Salon du Livre 2012 marquera-t-il une évolution des fameuses séances de dédicaces ?  Assistera-t-on au passage de la dédicace d’un livre papier à celle d’un Kindle ?

Aux Etats-Unis, les lecteurs numérique et les auteurs ont déjà franchi le pas. Sur Reddit, l’utilisateur stridera a posté une photo de son Kindle DX signé par les écrivains Patrick Rothfuss, Brandon Sanderson, Kevin J Anderson, Pamula Moesta, David Farland, Eric Flint, Dan Wells, Peter S. Beagle, Neil Gaiman, Howard Taylor et Mary Robinette Kowal ! 

Et même Jonanthan Franzen, qui s’était exprimé contre les livres numérique, s’y est mis, comme l’atteste la photo postée sur Reddit elle aussi par ElBeh.

Pour faire de même, pensez à apporter un feutre indélébile avec vous car il n’est pas certain que les auteurs su Salon du Livre en aient un sous la main.

Et n’hésitez pas à nous envoyer des photos d’auteurs en train de dédicacer votre Kindle au Salon du Livre. Nous les publierons sur le JDK !

Images via stridera et ElBeh sur Reddit 

Le Kindle sera au Salon du Livre 2012

Les visiteurs du Salon du Livre pourront découvrir le Kindle sur un stand dédié à la liseuse d’Amazon. C’est sur le stand C13 que les curieux pourront se familiariser avec la lecture sur écran.

Le géant américain n’avait jamais eu de stand au Salon du Livre auparavant, mais gageons que cela deviendra une habitude vu du succès remporté par le Kindle partout où il passe !

Lire aussi:
Salon du Livre 2012: Amazon et son Kindle feront Salon
Historique : Amazon aura un stand au Salon du Livre

Amazon promeut le KDP Select auprès de ses auteurs francophones

KDP Select est le fonds de rémunération mis en place par Amazon pour les auteurs dont les livres Kindle sont empruntables par les abonnés au service américain Amazon Prime.

Cette offre n’a pas d’équivalent dans l’Hexagone mais Amazon a quand même envoyé un message aux auteurs francophones inscris sur la plate-forme Kindle Direct Publishing.

Voici donc la totalité du communiqué envoyé par Amazon pour présenter KDP Select.

Nouveau: l’Option KDP Select maintenant disponible aux auteurs et éditeurs KDP !

Bonjour de la part d’Amazon KDP !

Nous avons le plaisir de vous annoncer KDP Select : une nouvelle option pour les auteurs et éditeurs KDP du monde entier, avec un fond de 500 000 $ en décembre 2011 et au moins 6 millions de dollars au total en 2012 ! KDP Select vous offre un nouveau moyen de gagner une redevance, de toucher un lectorat plus grand et d’utiliser un nouvel ensemble d’outils pour la promotion de vos œuvres.

Lire la suite

Découvrez les maisons d’édition francophones sur le Kindle Store

Les grosses maisons d’édition n’ont pas encore débarquées sur le Kindle Store mais des éditeurs indépendants se sont montres plus aventureux et ont franchi le pas. Voici ceux dont je connais l’existence, n’hésitez a me faire part d’autres éditeurs.

3 questions à Jean-François Gayrard de Numeriklivres

Après avoir travaillé pendant près de dix ans comme journaliste dans la presse régionale et en Agence, Jean-François Gayrard a occupé différentes fonctions dans des maisons d’éditions traditionnelles françaises et québécoises pendant près de 20 ans avant de se lancer dans l’édition 100% numérique, en co-fondant avec Gwen Catala, les Éditions Numeriklivres.

Comment vous préparez vous au lancement imminent du Kindle en France ? Les titres de Numeriklivres étant déjà sur le Kindle Store, y a t-il un travail supplémentaire à faire au niveau des prix ou des fiches produits ?

En fait, pour nous le lancement de la plateforme en français du Kindle Store ne changera pas grand chose puisque nous sommes présents depuis juin 2010, soit un mois après la création de Numeriklivres. Nous passons en direct sur le Kindle Store.

Là où nous sommes plus impatients, c’est sur les ventes de la liseuse d’Amazon ou de la future tablette sur le territoire français car l’évolution des ventes de nos titres sur le Kindle Store sera directement liée au succès des ventes des terminaux de lecture d’Amazon. Car, et je le répète souvent, ce sont les gens équipés de liseuses ou de tablettes qui téléchargent des livres numériques. Lire sur un ordinateur n’a jamais fait décoller les ventes de livres numériques.

Jusqu’à présent vous étiez l’un des rares éditeurs francophones à être déjà présent sur le Kindle Store. Comme l’arrivée du Kindle sur Amazon France s’accompagnera à coup sûr d’une offre numérique étoffée de la part de maisons d’éditions traditionnelles, comment faire pour que Numeriklivres ne se retrouve pas noyé dans un catalogue Kindle élargi ?

Nous ferons comme nous avons toujours fait depuis la création de Numeriklivres: nous mettrons tout en oeuvre pour faire la médiation de notre catalogue 100% numérique pour palier à l’absence des librairies et médias traditionnels qui ne s’intéressent pas aux titres des éditeurs 100% numériques. Et puis, c’est très bien que l’offre francophone sur le Kindle Store s’étoffe. Les lecteurs pourront ainsi avoir des points de comparaisons entre l’offre des éditeurs traditionnels et l’offre d’éditeurs comme nous qui ont un catalogue formaté pour la lecture numérique.

Nous sommes sur l’iBookstore d’Apple depuis bientôt deux ans. Aujourd’hui, les téléchargements sur l’iBookstore représentent 60% de notre chiffre d’affaires et nous sommes déjà noyés dans une offre numérique proposée par des maisons traditionnelles.

Avez-vous une idée de l’impact en termes de ventes d’un Kindle Store à la française ? Attendez-vous à un changement notable de la répartition de vos ventes sur les différentes plateformes (Kindle Store, iBookstore, ePagine, en direct sur votre site…)

Je sais que le discours que je tiens ne plaît pas en règle générale. Mais je continue à le marteler parce que je me base sur des faits précis et non sur des théories fumeuses; dès sa création, Numeriklivres a propulsé l’ensemble de ses titres sur toutes les plateformes existantes, sans faire aucune distinction pour la simple et bonne raison que nous considérons que ce n’est pas à l’éditeur à décider pour le lecteur s’il doit lire sur telle ou telle tablette et télécharger depuis telle ou telle plateforme. Nos titres doivent être disponibles là où sont les lecteurs.

Le fait d’être présent partout que ce soit sur des plateformes fermées (Amazon, Kindle) ou ouverte (ePagine, etc) nous permet d’avoir un bon recul et on observe que se sont principalement les personnes équipées de tablettes et de liseuses avec une librairie intégrée ou via un application tierce qui téléchargent le plus de livres. Normal, ces lecteurs souhaitent avoir leur livre disponible en 1 clic et non dans 24h, c’est en partie pour cette raison qu’ils ont aussi fait le choix de s’équiper.

Donc, il est évident que nous avons de belles attentes concernant l’ouverture du Kindle Store en français car pour l’instant, notre catalogue étant noyé dans une offre essentiellement anglophone, nos ventes sont marginales sur cette plateforme. Mais cela va changer. Tout comme nous constatons une évolution significative des ventes directes sur notre site depuis quelques semaines mais qui est directement liée au fait que nous prenons en main depuis toujours la médiation de notre propre catalogue. De toutes façons, les éditeurs ont tout intérêt à développer la vente directe depuis leur site, surtout au niveau de l’offre numérique.

Propos recueillis par email pour Le Journal du Kindle

Liens utiles
Site officiel de Numeriklivres
Compte Twitter @Numeriklivres
Ebooks Numeriklivres sur Amazon